Faire un bon CV : le guide étape par étape

Cet article a été vu 2152 fois.

Difficile de se susciter l’intérêt des recruteurs lorsque sa candidature se noie parmi celles de dizaines d’autres candidats ! Et s’il était possible de se démarquer dès les premières secondes avec un bon CV ? Ce document précieux constitue en effet un support incontournable pour vous aider à trouver l’emploi de vos rêves, faire valoir votre profil auprès des recruteurs et, s’il est bien élaboré, vous permettre de faire la différence. Découvrez notre guide pour réaliser un bon curriculum vitae pas à pas et devenir un grand maître ès créations de CV.

HelloCV - Faire un bon CV - le guide

Que contient un bon CV ? Les éléments indispensables

Si le contenu du chaque CV doit être adapté au poste visé, certains éléments sont incontournables. Doivent figurer :

  • Un titre précis ;
  • Une phrase d’accroche ;
  • Vos coordonnées et informations personnelles : nom, prénom, ville et code postal, mail, téléphone et liens pertinents (blog, Linkedin, etc.) ;
  • Vos expériences professionnelles ;
  • Votre parcours d’étude et diplômes obtenus ;
  • Vos compétences professionnelles ;
  • Les langues étrangères et leur niveau de maîtrise ;
  • Toutes informations pertinentes pour faire valoir votre candidature : centres d’intérêt, prix, bénévolat, certifications, etc.
Pour rédiger chaque section sans faire d’erreur et retenir l’attention des employeurs, voici nos conseils.

1 - Rédigez une introduction percutante

Votre accroche vous permet de « réussir votre entrée » et d’exprimer votre personnalité. Elle est le reflet de votre façon de voir les choses, présente vos perspectives et objectifs et apporte du caractère à votre CV. Le défi ? Manier les mots de façon à capter l’attention de votre recruteur. Style énergétique, verbes d’action, mise en valeur d’une compétence clé, adjectifs forts (par exemple : chevronné, adroit, créatif, expert, habitué…) : le tout est de composer une introduction détaillée et concise, qui retient l’attention dès les premiers mots.

À lire aussi : Pourquoi ajouter un titre à son CV ?

2 – Valorisez vos expériences

Il est inutile de lister l’intégralité de vos expériences professionnelles au risque d’ennuyer votre recruteur. Au contraire, n’affichez que les éléments de votre parcours en lien avec le poste visé. Notre conseil : hiérarchisez vos expériences de la plus importante à la moins pertinente, et placez en tête de paragraphe celle qui pourrait le plus intéresser votre recruteur. Deuxième possibilité : choisissez une mise en page chronologique inversée, avec vos expériences les plus récentes en haut de page.

Si vous êtes étudiant avec peu d’expériences, mettez d’abord l’accent sur vos études. Enfin, si votre profil est plus « complexe », pourquoi ne pas tenter le CV par compétences ? Quel que soit votre choix, l’expérience doit comporter l’intitulé précis du poste, le nom de l’entreprise et sa date de début et de fin.

Pour renforcer l’impact de vos expériences, détaillez-les avec des informations intéressantes comme les missions réalisées, les formations dont vous avez bénéficié, les résultats obtenus ou les réussites et réalisations particulières. Développez vos résultats avec des données spécifiques (chiffres, pourcentages) pour prouver votre expertise et rassurer le recruteur. Cela peut être le nombre de visites sur un site internet, de ventes réalisées, de collaborateurs dirigés, etc.

3 – Faites valoir vos qualités et atouts professionnels

Une fois votre parcours professionnel détaillé, un autre élément peut faire pencher la balance en votre faveur : vos soft skills. Selon le poste visé, mettez en valeur votre savoir-être : par exemple, « chaleureuse » ou « accueillante » sont autant de qualités recherchées pour un poste de réceptionniste, tandis que « polyvalent, « bon communicant » ou « autonomie » feront la différence pour un poste de manager.

D’autres indications peuvent être incluses pour capter l’attention du recruteur, comme des initiatives ou projets sociaux, prix obtenus lors de concours, appartenance à des organisations professionnelles ou encore vos loisirs et centres d’intérêt s’ils sont en lien avec le poste ou l’entreprise.

Si vous avez un portfolio, blog professionnel, ou des publications sérieuses à partager, indiquez-les également sur votre CV. Selon le poste (création de contenus ou communication digitale par exemple), il peut intéressant de partager le lien de vos réseaux sociaux.

À lire aussi : A quoi sert la rubrique Hobbie du CV ?

4 – Précisez votre niveau de compétences

Compétences en informatique (Pack office ou autres) ou pour un outil particulier (Photoshop, montage vidéo, plateforme de vente, réseaux sociaux, SEO, etc.) sont autant d’atouts professionnels à mettre en avant dans votre CV. Pour le rendre encore plus précis et crédible, précisez votre niveau de maîtrise avec un nombre d’étoiles, de points ou une barre de jauge par exemple. Faites de même avec votre niveau de langue en indiquant si vous êtes bilingue, courant, ou débutant.

Si vous avez des certifications ou prix à l’appui (TOEIC, certification Voltaire, Google Adwords, etc.), mentionnez-les également.

5 – Soignez l’apparence de votre CV

Saviez-vous qu’un recruteur passe en moyenne 30 secondes sur un CV pour effectuer un premier tri ? Pour faire immédiatement bonne impression, l’apparence de votre CV compte. Il est ainsi essentiel de créer un document clair, lisible, qui facilite la recherche d’information pour l’employeur. Il doit également être attractif dès le premier coup d’œil.

Pour vous aider dans votre recherche d’emploi, HelloWork propose un outil gratuit et accessible à tous : HelloCV. Cet outil de création de CV permet de créer facilement un CV propre, moderne et avec du caractère. Son utilisation est simple et intuitive : pas besoin d’y passer des heures et d’être expert en graphisme pour créer un CV aéré et attractif.

Le principe ? Vous choisissez un design de CV parmi les modèles proposés ainsi que la couleur, la police et la taille d’écriture. Vous pouvez ensuite personnaliser chaque section (expérience professionnelle, hobbies…) rapidement et en quelques clics. Si vous avez des éléments à mettre en avant – bénévolat, concours, formations ou certifications – vous avez la possibilité de créer librement votre propre section.

Une fois chaque section complétée, HelloCV s’occupe du reste ! Vous n’avez plus qu’à générer votre CV en format PDF et le diffuser dans notre CVthèque et auprès des employeurs.

6 – Les détails qui font la différence

Votre CV est presque prêt ! Avant de commencer à candidater avec votre nouveau sésame, assurez-vous qu’il coche les cases suivantes :

Est-il adapté aux besoins de l’employeur ?

S’il n’est pas impératif de proposer un CV différent à chaque recruteur (notamment si le poste visé est similaire), il reste important de l’adapter à l’offre d’emploi. Exit le CV généraliste : exprimez votre intérêt avec des mots-clés adaptés au métier et à l’entreprise et ciblez les besoins de votre employeur pour mettre en avant les points les plus attendus. De plus, si vous postulez à l’étranger, notez que chaque pays a ses propres règles en matière de CV. Faites des recherches au préalable et tenez compte des différences culturelles. Le mieux est de regarder des exemples de CV locaux.

Tient-il sur une seule page ?

Dans un CV, ne faites figurer que l’essentiel et les informations pertinentes pour le poste. Faites du tri si besoin et assurez-vous de ne pas trop entrer dans le détail de vos expériences. Un CV trop dense peut ennuyer le recruteur qui fait généralement un premier tri en survolant chaque candidature. Attention : il ne s’agit pas d’un conseil à respecter à la lettre. Pour les candidats ayant de nombreuses expériences intéressantes ou ayant connu des changements d’orientation, le CV peut être plus long au besoin.

À lire aussi : CV sur une page ou plusieurs ? Ce que préfèrent les recruteurs

Éditer mon CV
Votre avis nous intéresse, n'hésitez pas à le partager !
0 commentaires